Partager

Portrait de Dina

Aristide Maillol (1861-1944)

1940, huile sur toile

Pourquoi est-ce un incontournable ?

Ce tableau est le témoin de l’entrée en résistance de Dina Vierny. Cette dernière intègre un réseau de clandestin et cette robe rouge est un code pour se faire reconnaître.

Salle des dernières peintures

En 1940, la Seconde Guerre mondiale a éclaté depuis plusieurs mois. L’artiste s’est réfugié à Banyuls, dans son village natal. C’est là que Dina lui révèle la vérité sur son activité nocturne. Maillol décide alors de réaliser ce magnifique portrait, avec cette fameuse robe rouge.
La jeune fille qu’il a rencontrée quelques années auparavant pose pour lui dans son atelier, aménagé dans un ancien bâtiment agricole. Son attitude pensive, presque raide, saisie de profil, évoque la série de portraits que Maillol a réalisé dans sa jeunesse. Elle semble exténuée. Son entrée dans la résistance est risquée et l’épuise. La jeune femme sommeille pendant les longues séances de pose.

En détail

Dans ce portrait à la composition très sobre, le rouge lumineux de la robe de Dina contraste avec le vert du fond de la toile.

Le saviez-vous ?

Muse de Maillol pendant une décennie, Dina Vierny est ici représentée coiffée d’une natte. La jeune femme porte la natte sur de nombreuses photos de l'époque et sera toujours peinte avec par l’artiste.