Partager

Monument à Debussy

Aristide Maillol (1861-1944)

1930, bronze Alexis Rudier

Pourquoi est-ce un incontournable ?

Cette sculpture est l’une des plus élégantes de Maillol et nous ne pouvons être que frappé par la pureté qui en émane. Le mouvement gracieux des bras de la jeune femme, l’un vers l’avant, l’autre vers l’arrière, crée un équilibre parfait.

Salle des sculptures grandeur nature

En 1930, la mairie de Saint-Germain-en-Laye, dont le compositeur est originaire, demande à l’artiste de réaliser une sculpture. Plutôt que de représenter le musicien, Maillol choisit de sculpter une femme accroupie. Encore une fois, Maillol s’est intéressé à l’idée qu’incarnait le compositeur - le génie créateur - et non à l’homme en lui-même. Ici, la jeune femme représente la muse de Debussy.
Il est intéressant de souligner que la musique tient une place particulière dans le processus de création de Maillol. Il explique que, grâce à elle, il réussit à voir sa figure et à mieux la comprendre.

En détail

Observez le socle, on peut découvrir les inscriptions des premières mesures de L’Après-midi d’un Faune, fameuse composition de Debussy.

Le saviez-vous ?

Maillol avouera très mal connaître l’œuvre de Claude Debussy. Alors, pourquoi réaliser cette statue en hommage au grand compositeur français ? Car il s’agit d’une commande. Durant toute la première moitié du XXe siècle, Maillol incarne le renouveau de la sculpture et les commandes publiques sont nombreuses.