Partager

Ile-de-France

Aristide Maillol (1861-1944)

1921-1925, bronze Alexis Rudier

Pourquoi est-ce un incontournable ?

Cette sculpture de Maillol est l’une des rares œuvres où l’on peut voir la représentation du mouvement. L’artiste, connu pour être le « sculpteur de l’immobile », dessine ce mouvement sans créer aucune instabilité. Maillol réussit, ici, à préserver cet équilibre harmonieux des masses qui caractérise toute son œuvre.

Salle des sculptures grandeur nature

La particularité de cette œuvre relève de son processus de création unique. Réalisée en 1925, Ile de France semble répondre à un souvenir. Cette sculpture, née de l’image de la sœur de Maillol, représente une femme qui rentre dans la mer, nu pieds et les jupes relevées. Un mouvement qui a complètement boulerversé l’artiste et qu’il a recherché pour en faire une statue.
Dans ses représentations féminines, Maillol privilégie généralement les formes généreuses, qu’il associe aux femmes du sud. Ici, la jeune fille est svelte : le sculpteur symbolise l’Ile-de-France.

En détail

Si l’on observe cette sculpture en détail, c’est bien le buste qui est mis en valeur dans cette figure à la ligne élancée : regardez le torse fièrement bombé et les bras reportés vers l'arrière qui permettent de dégager complètement la taille. C’est par la suite que Maillol ajoute les longues jambes, puis la tête.